Selon une nouvelle étude de l’Agence Bloomberg, la Chine a dépassé les États-Unis pour devenir pour la première fois le plus grand marché mondial des Smartphones. Si le géant asiatique consomme autant de Smartphone et de tablettes, il n’en manque pas non plus d’en fabriquer. Pas moins de 87% des Smartphones vendus en Chine sont fabriqués par une entreprise basée dans le pays même. Et le pays compte conquérir le monde entier avec ses entreprises nationales.

La chine entend devenir l’un des plus grands grossistes de Smartphone

La part de marché que représente la somme des fabricants chinois de Smartphones n’a jamais été aussi élevée. Les marques chinoises menées par des têtes d’affiche comme  Oppo, Xiaomi, Vivo ou encore Realme en début d’année 2020 représentaient près de 45% du total des ventes dans le monde. Pour devenir grand fournisseur de Smartphones, l’empire du Milieu n’a pas seulement misé sur la qualité et la compétitivité de ses produits.
Un marketing solide, un portefeuille d’appareils à croissance rapide avec de nombreuses sociétés étrangères, des fonctionnalités mobiles élevées, une politique de prix agressive et une présence sur de nombreux marchés sont les principales raisons de cette augmentation de part. Si bien qu’au deuxième trimestre 2020, environ sept Smartphones sur dix (70%) vendus sur le marché américain étaient fabriqués en Chine. La réouverture d’usines en Chine fin mars et l’ouverture de magasins en mai et juin ont été des facteurs clés de la croissance successive du marché.

Des ambitions d’hégémonie qui résistent bien à la pandémie du coronavirus

Premier pays touché par l’épidémie, la Covid-19 a provoqué la fermeture de nombreuses usines de fabrication de Smartphones majoritairement situées en Chine. La pandémie a également entrainé la fermeture de plusieurs boutiques de vente, et de nombreux grossistes de Smartphones ont vu leurs chiffres d’affaires sérieusement impactés. Cependant, les effets n’ont été que passagers et les ventes ont repris de plus belle dès les déconfinements successifs au premier semestre 2020. Les marques chinoises ont même ‘’profité’’ de la crise pour s’imposer sur d’autres marchés outre celui des Smartphones, comme le marché des tablettes et des pièces mobiles. Pour 2021, les marques chinoises s’annoncent déjà sur d’autres marchés en vogue. Par exemple, le Sud-Coréen Samsung a clairement dominé le marché des Smartphones pliables en 2020. Malgré les aléas qui ont caractérisé l’année, la société détenait plus de 90% de ce marché. Cependant, des changements majeurs sont attendus en 2021. Plusieurs marques chinoises ont émis un intérêt pour le secteur, car le marché des téléphones pliables devrait continuer à croître l’année prochaine.

Quid des concurrents directs de marques chinoises sur le marché des Smartphones ?

Bien que la plupart des téléphones mobiles soient fabriqués en Chine, le marché n’est pas dominé par les entreprises chinoises. Apple avec ses usines en Chine ainsi que le Coréen Samsung représentent une écrasante part des Smartphones vendus aux USA durant l’année 2020. Sur la même période, de grands concurrents des marques chinoises comme le géant Apple ont connu des baisses dans leurs ventes. Samsung a vu sa part de marché s’effondrer en un an, passant de 7 à 3%. Pour Apple, les expéditions de nouveaux appareils ont légèrement chuté en 2020 par rapport à l’année précédente. Cependant, les ventes de téléphones devraient s’améliorer grâce au programme de rachat adopté par la firme américaine ainsi qu’à la baisse des prix qu’elle pratique en Inde et en Chine.

Huawei, celui par qui vient le malheur

Si les marques chinoises ont pu résister à la pandémie du coronavirus, les conséquences de la guerre commerciale initiée sous la défunte administration américaine commencent à se faire sentir. Les tarifs américains associés aux sanctions ont provoqué un effondrement de la part de marché du chinois Huawei dans son pays pour les Smartphones au dernier trimestre 2020. Si d’autres marques locales telles que Oppo ou Vivo semblent profiter des difficultés de Huawei, le concurrent étranger direct de ce dernier, l’américain Apple s’en tire également sur le marché chinois avec 18% de part de marché. Mis en difficulté par les Américains et banni du projet de déploiement de la 5g, Huawei s’en tire plutôt bien en conservant 38% de parts de marché en chine. Cependant, cela ne s’est pas fait sans sacrifice, car la marque a été contrainte de se séparer en fin d’année 2020 de sa marque de Smartphones d’entrée de gamme, Honor.

A propos de

Totalement geek et passionné de tech, qui plus est Chinoise, je partage avec vous mes analyses, comparatifs et autres actus des produits high-techs made in China.
Retour haut de page