Il y a de nombreuses raisons pour vouloir apprendre le chinois via une application. Certains prévoient un voyage au pays de la Grande Muraille, d’autres veulent se frayer un chemin dans l’univers complexe mais plein d’opportunités du marché chinois.

Dans tous les cas, il est bien de connaître les différentes possibilités avant de faire son choix. Nous avons fait quelques recherches pour vous à ce sujet, et vous proposons 10 applications pour découvrir cette langue, plus spécifiquement le dialecte mandarin, extrêmement répandu.

Vous découvrirez ainsi des méthodes reconnues aux principes variés, afin de satisfaire tous les âges et tous les goûts.

1. Anki

L’application Anki porte bien son nom, puisqu’en japonais cela renvoie à l’idée de mémorisation. Lancée il y a environ dix ans, cette plate-forme propose un apprentissage sous forme de fiches, et laisse une certaine autonomie à l’utilisateur.

Il ne s’agit pas forcément de la meilleure application pour les tout débutants, puisqu’elle repose sur une mécanique d’apprentissage par « morceaux » de vocabulaire ou de syntaxe. Mais ceux qui disposent d’une mémoire visuelle et qui ont déjà quelques bases devraient être ravis.

2. Mosa Lingua

Mosa Lingua est une des solutions les plus répandues sur le marché. Elle existe dans de nombreuses langues, et propose évidemment une version propre à apprendre le chinois. Tout comme Anki, elle se spécialise dans l’apprentissage du vocabulaire, promouvant une connexion quotidienne et une assimilation interactive.

Le système de cartes qui prédomine a été mis au point suite à des recherches pointues dans le domaine de la linguistique et s’avère donc fiable. Mais encore une fois, il peut être intéressant d’avoir quelques bases de syntaxe avant de se lancer dans l’aventure.

3. FluentU

Contrairement à nos deux premiers exemples, FluentU mise davantage sur l’apprentissage du chinois mandarin par immersion, en proposant des vidéos et des podcasts. Cela peut donner l’impression de découvrir la langue dans une dynamique interactive, grâce à des mises en situation concrète.

Il peut être intéressant de commencer par ce genre d’applications avant de consolider ses connaissances via des plateformes « à fiches ».

4. Mondly

Mondly propose quelques leçons gratuites avant de faire passer les utilisateurs à la caisse. Mais l’investissement peut valoir le coup : comme FluentU, elle se veut en phase avec la vraie « communication locale », donnant l’impression de découvrir la langue ou de la perfectionner en immersion.

une enfant dorigine chinoise qui tient un livre et se concentre pour apprendre

5. ChineseSkill

Il ne faut pas s’attendre à parler le chinois couramment en utilisant l’application ChineseSkill, mais cette variante a le mérite d’être agréable d’utilisation et simple à approcher. Très ludique, elle se concentre sur les bases du vocabulaire.

Nous vous recommandons ChineseSkill s’il s’agit, par exemple, de ne pas se retrouver complètement perdu lors d’une escapade en Chine. Vous devriez connaître certains mots très courants pour faire vos courses, saluer les autres, etc.

6. Memrise

Memrise suppose une approche originale, basée sur le principe du partage communautaire. Autrement dit, vous apprendrez le Chinois non grâce à une méthode toute faite, mais en explorant le contenu créé par les autres utilisateurs.

Comme Anki ou Mosa Lingua, Memerise se trouve davantage axé sur l’apprentissage de phrases et de mots isolés.

7. DuoLingo

DuoLingo a de nombreuses cordes à son arc. C’est une application interactive, basée sur une mécanique vidéoludique – autrement dit, on a presque l’impression d’être plongé dans un jeu vidéo, avec des objets à collecter et des niveaux à gagner !

Cette application offre donc une expérience stimulante pour apprendre le chinois des affaires comme le langage courant. En outre, les utilisateurs apprécient les aspects « grammaticaux » abordés au gré des leçons, sachant que le format reste différent des leçons trop scolaires qu’on a pu connaître dans sa jeunesse.

Si l’on ne peut garantir que vous deviendrez sinophone en un mois, DuoLingo n’est pas avare en fonctionnalités et se montre particulièrement accueillante.

8. Les Petits Mandarins

La méthode baptisée Les Petits Mandarins est vraiment unique. Contrairement à la plupart dessystèmes d’apprentissages langagiers disponibles en ligne, elle est axée sur une seule et même langue – le chinois, évidemment.

Le système de base a été élaboré pour une professeure. Elle a tenu à créer une solution ludique et à la portée de tous. Par ailleurs, on sent une vraie maîtrise de la culture chinoise dans la construction des leçons, pour donner du sens à la langue.

9. Skritter Chinese

Jusque-là, nous avons surtout présenté des applications permettant d’apprendre le chinois mandarin en tant que langue « orale ». Mais vous savez que la calligraphie de cet idiome n’a aucune commune mesure avec les écritures occidentales.

Skritter Chinese propose justement de s’entraîner à écrire le chinois, permettant une découverte progressive des idéogrammes. Cela demande d’avoir un smartphone en bon état, bien sûr. Si cette condition est remplie, l’interface semble intuitive et réactive.

10. Le dictionnaire Pleco

Le dictionnaire Pleco est une référence parmi les ouvrages lexicaux chinois. Si ce n’est pas une application ludique comme d’autres, il semble important de l’utiliser en complément. Toutes les langues sont riches et évolutives ; il est certain que même en ayant pratiqué de nombreuses heures, certaines expressions et quelques mots vous sembleront encore mystérieux.

Grâce aux entrées de Pleco, vous devriez rapidement percer à jour certains mystères. Et la langue chinoise en est truffée ! C’est ce qui la rend aussi difficile que captivante à assimiler.

Les applications pour apprendre le chinois : notre bilan

Comme vous avez pu le constater, de nombreuses applications sont disponibles sur le PlayStore ou l’AppleStore pour apprendre le chinois mandarin.

Certaines ont une dimension plus ludique, comme DuoLingo. D’autres sont principalement utilitaires, comme le dictionnaire Pleco. D’autres encore peuvent se targuer d’une belle polyvalence et d’une spécialisation dans la langue chinoise, comme Les Petits Mandarins, qui porte fort bien son nom.

Il serait impossible de toutes les utiliser, et ce pourrait même s’avérer contre-productif. Nous vous conseillons d’essayer plusieurs variantes avant d’élire celle qui vous correspond le mieux. Car il ne faut jamais perdre de vue un principe : chaque individu a sa propre manière d’apprendre. Face au défi que représente le mandarin, autant trouver la bonne !

A propos de

Totalement geek et passionné de tech, qui plus est Chinoise, je partage avec vous mes analyses, comparatifs et autres actus des produits high-techs made in China.
Retour haut de page