Cela va peut-être vous surprendre, mais on peut observer un certain engouement de la part des Chinois pour les parfums français ! Il est vraiment intéressant de comprendre d’où vient cet intérêt, et nous avons interrogé quelques sources pour satisfaire notre curiosité… mais surtout la vôtre, évidemment.

À travers cet article, nous vous proposons de découvrir cinq raisons pour lesquelles le peuple de la Grande Muraille affectionne nos fragrances. Cela peut permettre aux investisseurs de pénétrer les marchés avec quelques connaissances utiles !

1. Les parfums français : de l’exotisme en flacons pour les Chinois

N’oubliez pas que la notion d’exotisme se déplace selon le pays ! Oui, pour les Chinois, la France est une contrée lointaine, et acheter du parfum créé dans l’hexagone permet d’importer des senteurs différentes, rattachées à d’autres cultures.

2. Fragrances françaises en Chine : le goût du luxe

La Chine est un pays aux idéologies et aux dynamiques sociales complexes. Puisqu’elle apparaît officiellement « communiste », on pourrait s’imaginer que le luxe n’a pas vraiment sa place sur les marchés locaux. Et pourtant !

Une certaine frange de la population raffole des produits très chers, dont la valeur n’a d’égal que le prestige. Les gammes de Jean-Paul Gauthier ou de Coco Chanel ont de quoi séduire plus d’un Chinois.

3. Une pénétration efficace des marchés chinois par les marques de parfum français

Si les responsables marketing des grandes marques françaises de parfum français n’avaient pas établi une stratégie pérenne, le parfum « à la Française » n’aurait sans doute été qu’un vague fantasme dans le pays, ou aurait fait l’apanage des ventes au noir.

Cela dit, les entrepreneurs, de France et d’ailleurs, savent toutes les opportunités que représentent les consommateurs de ce pays asiatique. Ils se sont donc fait une place dans les espaces de vente locaux, particulièrement sur Internet. Le prestige des marques vient s’ajouter à la donne ; c’est un facteur de confiance.

4. La France à portée de « pschit » : quand les Chinois voyagent grâce aux fragrances de l’hexagone

Il faut savoir que le droit du travail n’est pas toujours optimisé, voire très souvent négligé dans les entreprises chinoises. Ainsi, les vacances sont très rares (environ dix jours par année) et la situation liée au Covid n’a rien arrangé : souvent, les Chinois… restent en Chine.

En s’offrant l’odeur d’un Nina Ricci, ou encore d’un Yves Saint-Laurent, on ne reste pas nécessairement dans une dimension olfactive. Le terme de « voyage » peut paraître exagéré, mais c’est bien ce qu’il ressort de certains témoignages !

À noter que les chinois raffolent des parfums inspirés par l’histoire de France et plus particulièrement par celle du le château de Versailles.

une photo des jardins de Versailles tres apprecies des touristes chinois notamment pour leurs parfums

5. Les Chinois considèrent généralement les parfums français comme de bons produits

Même si cette affirmation mériterait quelques nuances, de manière générale, les Chinois apprécient les parfums français et considèrent que ce sont des produits fiables. D’une certaine manière, ils trouvent en nos fragrances une garantie quant à l’intégrité de la production et l’éthique au moment de la fabrication.

Malheureusement, le peuple nourrit parfois une méfiance envers les entreprises locales, qui altèrent leurs produits, par exemple, pour réaliser des bénéfices. Si ce genre d’opérations existent peut-être en France, elles sont bien mieux régulées, et les Chinois le savent.

En conclusion : le parfum français, gage de qualité et d’évasion pour les Chinois

En somme, le parfum français permet aux Chinois de se parfumer différemment, d’apprécier les effluves de marques étrangères dont la réputation n’est plus à faire.

Si vous officiez en tant que vendeur ou revendeur dans ce domaine, il peut s’avérer très intéressant de s’intéresser à ce public, séduits par le prestige et l’authenticité des créations françaises – surtout dans le domaine du luxe.

A propos de

Totalement geek et passionné de tech, qui plus est Chinoise, je partage avec vous mes analyses, comparatifs et autres actus des produits high-techs made in China.
Retour haut de page